Conseils pour construire sa cuisine d’extérieur

L’été revient, avec la possibilité de profiter du grand air, du soleil, du grand ciel bleu. La saison est évidemment synonyme de détente, avec la famille ou avec les amis. La cuisine peut alors s’inviter à l’extérieur. Comment l’aménager ? Quels sont quelques conseils auxquels il faut prêter attention ?

De quoi pourrait se composer une cuisine extérieure ?

La cuisine est cette pièce très importante de la maison, dont la fonction est de permettre la préparation des bons petits plats qui ravissent nos papilles gustatives. Il y a des règles à respecter, pour son aménagement. Pour préparer la cuisson, il doit y avoir une table de travail. Sa dimension et sa forme vont dépendre de l’espace disponible et, bien évidemment, du goût de chacun. Puis, vient l’évier pour laver les ingrédients. En effet, en été comme en hiver, il faut cuisiner propre. La santé passe avant tout ! En parlant d’eau justement, il ne faut surtout pas oublier de penser à la tuyauterie d’arrivée d’eau et d’évacuation des eaux usées.

Selon les besoins de chacun, des mobiliers devront être intégrés à l’ensemble: garde-manger, étagères pour les différents ustensiles de cuisine ou les couverts, etc. Comme les joies de la table peuvent aussi se savourer en soirée, l’éclairage doit être bien choisi. On doit respecter des mesures de sécurité pour éviter tout accident d’électrocution. D’ailleurs, le mieux c’est d’avoir une cuisine couverte. Cela va protéger toute l’installation. Aucune crainte de devoir l’évacuer en cas de pluie soudaine. L’idée c’est de pouvoir cuisiner dehors, n’est-ce pas ? Avec quel matériel ? Le choix est vaste : grill, barbecue, four à bois, au charbon,  au gaz ou électrique, entre autres.

Comment construire et aménager la cuisine d’extérieur ?

La première chose est de se conformer aux règlementations administratives. Pour une cuisine dont la superficie se situe entre 10-20 m2, une simple déclaration auprès de la mairie peut suffire. Pour une superficie qui va au-delà, l’obtention d’un permis de construire est requise. Le deuxième point important est de définir son constructeur. Le faire soi-même est une option envisageable. Toutefois, on peut faire appel à un professionnel. Il est toujours possible d’avoir, dans son entourage, un professionnel qui s’ignore. Dans ce cas, une simple entraide entre amis peut suffire. Le troisième point concerne le choix même du type de cuisine : mobile, nomade ou plutôt fixe. Cela dépend principalement du climat.

Si la saison chaude est assez courte dans la région, la cuisine nomade est recommandée. À l’inverse, s’il est possible de jouir du beau temps pendant une période assez longue, le type fixe est de mise. Enfin prendre en compte la direction des vents dominants est nécessaire, afin que la fumée ne vienne pas envahir la maison ou ne perturbe le voisinage.

La cuisine d’extérieur, nomade ou fixe, contribue grandement aux joies de la saison estivale. C’est un espace de convivialité par excellence. L’avoir est un luxe qui ne se refuse sûrement pas. Quelle joie de partager un repas finement mitonné ou de simples grillades avec les amis, pendant les chaudes et longues soirées d’été !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.